Présidentielles au MR: Charles Michel se veut le candidat du rassemblement et du débat

Présidentielles au MR: Charles Michel se veut le candidat du rassemblement et du débat

Présidentielles au MR: Charles Michel se veut le candidat du rassemblement et du débat BELGA

(Belga) Figure de proue du groupe Renaissance au sein du Mouvement réformateur, le ministre démissionnaire de la Coopération au développement Charles Michel a présenté lundi à la presse sa candidature à la présidence du MR, qu'il veut rassembleuse et porteuse de débats participatifs.

C'est "en priorité" aux mandataires locaux et au parlementaires du MR que le bourgmestre en titre de Wavre a annoncé dimanche soir par courriel et courrier les motivations de cette candidature, qui ne faisait presque plus de doute depuis que plusieurs personnalités du MR lui avaient apporté publiquement leur soutien. Premier candidat avoué à la succession de Didier Reynders, Charles Michel souhaite une organisation interne au MR mettant les militants, mandataires locaux et parlementaires "au coeur des décisions". Il dit s'inscrire dans le "projet fondamental du MR", et place les réformateurs au "centre-droit" de l'échiquier politique face à "trois partis de gauche", en axant son programme - amendable en fonction des retours qu'il aura des militants - sur l'innovation, la cohésion de la société et la vitalité démocratique. L'ancien ministre wallon des Affaires intérieures (2000 à 2004), puis porte-parole du MR (2004 à 2007), fait de la prospérité de la Wallonie une condition de succès de l'avenir de la Belgique, de même que l'alliance Wallonie-Bruxelles. Charles Michel -bientôt 35 ans- s'est également adressé en particulier aux jeunes générations, qui "ne doivent pas être vues comme des problèmes potentiels". (LEE)

Nos dernières videos