Prolongation de l'état d'urgence autour du parlement équatorien

Prolongation de l'état d'urgence autour du parlement équatorien BELGA

(Belga) Le gouvernement équatorien a prolongé de 60 jours le mandat des militaires qui surveillent le siège du parlement devant lequel la police a été bannie à la suite d'une violente rébellion d'agents le 30 septembre, considérée comme une tentative de coup d'Etat par le président.

La mesure prise par décret jeudi a été annoncée à l'expiration du précédent état d'urgence autour du parlement. "L'assemblée législative n'a pas pu établir de normes concernant la gestion de la sécurité" autour du parlement, a expliqué à l'AFP le vice-président du parlement, César Rodriguez. Le 30 septembre, des milliers de policiers se sont soulevés contre une loi supprimant des primes dans la fonction publique, et ont retenu "contre sa volonté" dans un hôpital de la police le président Rafael Correa. Au total, les violences ayant émaillé la journée ont fait dix morts et 274 blessés, selon des données officielles. (MUA)
Nos dernières videos