Guerre à Gaza en 2008-09: le Hamas admet des pertes plus grandes qu'annoncé

(Belga) Un haut responsable du Hamas a admis lundi que plus de 200 combattants du mouvement ont été tués durant l'offensive d'Israël contre la bande de Gaza à l'hiver 2008-2009, alors que le mouvement avait initialement évoqué 48 morts.

Le ministre de l'Intérieur du Hamas, Fathi Hammad, a indiqué au quotidien de langue arabe Al-Hayat, basé à Londres, qu'entre 200 et 300 combattants du Hamas ont été tués durant les 22 jours de l'offensive "Plomb durci" lancée par l'Etat hébreu pour stopper les tirs de roquettes contre son territoire à partir de la bande de Gaza. "Au premier jour de la guerre, Israël a visé des postes de police, et 250 martyrs ont été tués, du Hamas et d'autres factions", a affirmé Fathi Hammad. "En outre, entre 200 et 300 combattants des brigades Al-Qassam (le bras armé du Hamas, ndlr) et 150 membres des forces de sécurité sont morts en martyrs", a-t-il ajouté. Ces chiffres corroborent globalement le chiffre de 709 militants du Hamas et d'autres groupes palestiniens armés que l'armée israélienne dit avoir tués durant son offensive contre le territoire de Gaza, contrôlé depuis juin 2007 par le Hamas. Selon l'armée, l'opération "Plomb durci" a fait au total 1.166 morts parmi les Palestiniens, et 13 parmi les Israéliens, dont 10 soldats. Des organisations israéliennes et palestiniennes de défense des droits de l'Homme évoquent de leur côté le chiffre de 1.400 Palestiniens tués. (BAJ)
Nos dernières videos