Pakistan: les millions de déplacés auront besoin d'aide durant deux ans

Pakistan: les millions de déplacés auront besoin d'aide durant deux ans

Pakistan: les millions de déplacés auront besoin d'aide durant deux ans BELGA

(Belga) Les millions de personnes affectées par les inondations historiques qui ont dévasté le Pakistan resteront dépendantes d'une aide humanitaire durant les deux ans à venir, a estimé lundi la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

Selon la FICR, trois mois après les inondations sans précédent provoquées par des pluies de mousson torrentielles, la situation reste préoccupante dans l'ensemble du pays. Dans le nord, la majorité de la population a pu rentrer chez elle pour découvrir des habitations et infrastructures massivement détruites tandis que plus au sud, dans la province du Sind, un million de personnes sont condamnées à rester dans les camps en raison des eaux qui ne baissent pas. Selon la Fédération, 13% de la population au Pakistan est sous-alimentée et ce chiffre devrait augmenter en raison de la précarité persistante des personnes frappées par la catastrophe. La FICR relève ainsi que dans le Sind, un million de personnes vivent toujours dans des camps où l'accès à des tentes, de la nourriture et de l'eau potable reste limité. Dans les autres régions du Penjab et du Khyber Pakhtunkhwa (KPK), la majorité des personnes déplacées sont rentrées chez elles pour découvrir qu'elles n'ont plus rien, avec aucun moyen de subsistance, poursuit la Fédération. Selon l'ONU, les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le Nord-Ouest du Pakistan fin juillet, provoquant des inondations tout le long de l'Indus, ont fait 21 millions de sinistrés, dont 7,27 millions sont encore affectés d'une façon ou d'une autre. (MUA)
Nos dernières videos