Les chimpanzés sont devenus résistants au virus du sida grâce à la sélection naturelle

(Belga) L'étude de l'ADN des chimpanzés a démontré que ces animaux étaient devenus résistants au virus du SIV, apparenté à celui du HIV responsable du sida chez l'être humain, grâce à la sélection naturelle. Une pandémie remontant à un passé lointain (2 millions d'années) en est probablement à l'origine, selon la biologiste Natasja de Groot du centre de recherches BPRC qui défendra sa thèse le 22 septembre prochain à l'université d'Utrecht.

Une contamination au SIV ou au HIV n'induit pas le développement du sida chez la plupart des chimpanzés. De même, le temps s'écoulant entre la contamination et le développement de la maladie prend beaucoup plus de temps chez certains humains. Dans les deux cas, des variations génétiques qui permettent au système immunitaire de contrôler le virus, jouent probablement un rôle. Et que ces variations spécifiques surviennent plus fréquemment chez les chimpanzés plaide en faveur d'une sélection naturelle, selon la scientifique. (VKB)
Nos dernières videos