Le blanchiment d'argent noir de Belges n'a jamais eu autant de succès

(Belga) Plus que jamais, les Belges blanchissent leur argent noir qui était placé à l'étranger, selon les chiffres du SPF Finances, publiés dimanche dans De Zondag. Pour cette année, le montant atteint 484 millions d'euros, soit est deux fois plus élevé qu'en 2009 et six fois plus qu'en 2008.

La possibilité de régulariser sa situation existe depuis 2006. La mesure a rencontré beaucoup de succès cette année-là, mais ce dernier a considérablement diminué par la suite. Depuis l'année dernière, on note à nouveau une augmentation substantielle. "Nous pensons que c'est lié à la fuite de données sur la clientèle de la banque suisse HSBC", a déclaré Francis Adyns, porte-parole du Service Public Fédéral Finances. Cela a suscité une crainte chez les épargnants belges en situation irrégulière, peur qui transparaît dans les chiffres de cette année. Jusque fin août, 1.688 déclarations ont été remplies, pour un montant total de 484 millions d'euros, soit un record absolu. "L'érosion du secret bancaire dans différents pays de l'UE joue un rôle majeur, comme l'extension de la directive sur l'épargne qui facilite l'échange des données bancaires entre les pays de l'UE. Bien sûr, l'attitude proactive de l'administration publique joue également un rôle", ajoute-t-il. (FEM)

Nos dernières videos