Explosion de Copenhague: le suspect "belge" avait un faux passeport

(Belga) Le parquet fédéral a ouvert une enquête parallèle sur l'homme de 40 ans qui est soupçonné d'avoir fait exploser vendredi une bombe dans les toilettes de son hôtel à Copenhague. Selon des sources danoises, l'homme a utilisé un passeport belge avec un faux nom, écrit dimanche Het Nieuwsblad.

Le parquet fédéral n'a pas souhaité communiquer au sujet du contenu de son enquête, mais si le suspect a fait usage d'un document d'identité belge au Danemark, les enquêteurs veulent savoir comment il se l'est procuré. Les enquêteurs belges n'ont pas oublié que les assassins du commandant Massoud, chef de la résistance afghane contre l'occupation soviétique, ont utilisé des papiers belges pour atteindre leurs victimes. Samedi, le suspect a été déféré devant un juge danois. Lors de sa comparution, il était assisté d'un interprète parlant le français, selon l'AFP. D'après l'agence de presse allemande DPA, l'homme parle anglais. Le suspect a été écroué. Il est accusé d'avoir "fabriqué une bombe avec l'intention de la faire exploser" et de détention d'arme à feu. On ignore encore sa véritable identité. Selon l'agence danoise Ritzau, l'homme pourrait être d'origine balkanique ou nord-africaine. D'après des médias danois, le suspect vient du Luxembourg. (FEM)

Nos dernières videos