(Belga) Avec une température moyenne de 25,4°C, l'été 2010 a été le plus chaud qu'ait jamais connu la ville de New York, a annoncé mercredi le service local de météorologie.

"C'est l'été le plus chaud observé à New York depuis 1869 - depuis que la station de Central Park effectue des relevés quotidiens", a commenté mercredi un porte-parole des services météorologiques nationaux. L'été 2010, --soit, pour les services météorologiques, les mois de juin, juillet et août--, a ainsi battu le record de 25,2°C établi lors de la canicule de 1966, qui avait causé plus de 1.100 décès, majoritairement chez des personnes âgées. New York a connu des chaleurs supérieures à 32°C pendant plus de deux semaines au cours du seul mois de juillet. La température a atteint 39,4°C le 6 juillet, un record pour cette date. Le record du jour le plus chaud de tous les temps demeure toutefois invaincu depuis le 9 juillet 1936, date à laquelle Central Park transpirait sous 41,1°C. Les services météorologiques de New York prévoyaient pour mercredi une température maximale de 35,5°C, avant un léger rafraîchissement à partir de jeudi. Au 2ème tour de l'US Open à Flushing Meadows mercredi, la Bélarusse Victoria Azarenka, tête de série N.10, s'est effondrée, vraisemblablement à cause de la très forte chaleur, mesurée à 41° à la mi-journée par la chaîne sportive américaine ESPN. (THA)
Nos dernières videos