Violences: un défenseur des droits de l'Homme arrêté au Kirghizstan

(Belga) Un défenseur des droits de l'Homme a été arrêté pour implication présumée dans les violences interethniques dans le sud du Kirghizstan, a annoncé samedi un haut responsable du gouvernement intérimaire kirghiz.

Pendant les émeutes, Azimjan Askarov "était parmi les gens qui ont tué un policier. On m'a rapporté qu'il y a des enregistrements vidéo sur lesquels on le voit appeler aux troubles", a affirmé à la presse un dirigeants du gouvernement intérimaire, Azimbek Beknazarov. M. Askarov a été inculpé notamment de "participation aux émeutes", "appels à la désobéissance" et "incitation à la haine interethnique", a précisé le parquet kirghiz. Amnesty International a exigé la libération immédiate de M. Askarov, dénonçant le passage à tabac dont cet Ouzbek de souche a été victime pendant sa détention. "C'est un prisonnier de conscience et il doit être relâché immédiatement", a déclaré Maisy Wiecherding, Experte de l'ONG pour l'Asie centrale, citée par un communiqué d'Amnesty. "Selon des défenseurs locaux des droits de l'Homme, il est victime de passages à tabac quotidiens et prolongés de la part des responsables des forces de l'ordre afin de le forcer à dévoiler où se trouvent ses enregistrements vidéo et de sa caméra", s'alarme l'ONG. (MPK)
Nos dernières videos