(Belga) La N-VA est inondée de candidatures spontanées, rapportent samedi les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad. Le parti avait déjà reçu la semaine passée près de 400 e-mails et lettres de candidatures.

Cinq jours après les élections du 13 juin, le compteur affichait déjà 350 candidatures, a indiqué Piet De Zaeger, directeur de la N-VA et à la tête de la gestion du personnel. "Mais avant dimanche nous avions déjà reçu une cinquantaine de candidatures." Le parti est en pleine expansion, et pas seulement électorale. Son passage de 13,3 pc des voix en 2009 à 27,8 pc des voix dimanche dernier lui rapporte une hausse budgétaire de 4,6 millions d'euros par an mais permet également à Bart De Wever d'engager plus de personnel. Avec 27 députés et 14 sénateurs, la N-VA a légalement droit à 67 nouveaux collaborateurs parlementaires. Et si le parti fait partie du prochain gouvernement, davantage de personnel pourra encore être engagé. "En vue des négociations gouvernementales nous avons un besoin urgent d'experts et de spécialistes", explique Piet De Zaeger. "Mais nous cherchons également de jeunes diplômés et des personnes expérimentées pour le service études." Tandis que la N-VA recrute, d'autres partis licencient du personnel. Ainsi, à l'Open VLD ce sont 150 personnes qui devront trouver un nouvel emploi, au CD&V près de 120 collaborateurs et au sein du Vlaams Belang et de la Lijst Dedecker ce sont une vingtaine de personnes. (TIP)

Nos dernières videos