MERCATO

Thibaut Courtois et le Real Madrid n’attendraient que le feu vert de Chelsea

Thibaut Courtois et le Real Madrid n’attendraient que le feu vert de Chelsea

Tout semble sourire à Courtois cet été... hormis la tête d’Umtiti. AFP

Le meilleur gardien de la Coupe du monde rêve d’un transfert à Madrid, où il jouera la Ligue des Champions et, surtout, se rapprochera de ses enfants. Le portier belge et le Real auraient déjà tout préparé en vue d’un contrat de 5 ans.

En fin de contrat à Chelsea et sensationnel en Russie, Thibaut Courtois attire les convoitises des plus grands clubs. Et quand c’est le Real qui se montre intéressé, le Diable voit les planètes s’aligner: signer dans le club qui empile les trophées européens est à la fois un pas en avant dans sa carrière et le moyen de vivre dans la même ville que ses enfants, qu’il voit trop peu à son goût depuis son retour de prêt chez les Blues.

À peine la médaille de bronze autour du cou, le gardien des Diables était interrogé sur son avenir. Il n’a jamais caché qu’un transfert au Real le tenterait, d’autant plus si son coéquipier et complice Eden Hazard en faisait de même.

Entre Courtois et son possible futur club, tout semble réglé, à en croire Het Laatste Nieuws. Les Merengue lui proposent un contrat de 5 ans et un salaire annuel brut de 13 millions d’euros. Le Real indemniserait Chelsea à hauteur de 40 millions€, soit le prix demandé par les Blues pour se séparer du gardien un an plus tôt que prévu.

La variable Alisson Becker

Thibaut Courtois et le Real Madrid n’attendraient que le feu vert de Chelsea
Courtois ira de Londres à Madrid si Chelsea lui trouve un remplaçant. Les Blues veulent Alisson, mais Liverpool entre dans la danse... Reporters/DPA

Si le transfert n’a pas encore lieu, c’est que Chelsea veut assurer ses arrières: Courtois ne partira pas avant que son remplaçant n’ait signé. Les Blues voyaient son successeur dans le Brésilien Alisson Becker, actif à l’AS Roma. Mais Liverpool est entré dans la danse en déposant environ 70 millions€ sur la table. Les négociations vont bon train, et feraient du gardien de la Seleçao le portier le plus cher du monde (en janvier, Liverpool avait déjà fait de Van Dijk le défenseur le plus onéreux, NDLR).

Alisson était également dans la liste de course madrilène, mais les Merengue feraient une bien meilleure affaire avec Courtois... pour autant que Chelsea trouve son remplaçant. Une surenchère pour le Brésilien ou le retour de Petr Cech sont les deux pistes envisagées pour le moment.

En Espagne, tout est en stand-by: Courtois est déjà retourné à sa villégiature de vacances à Tenerife après avoir négocié des conditions de transfert à Madrid. C’est donc à Londres et à Liverpool que tout se joue pour un possible déblocage. Chelsea devrait se montrer coopératif: les conditions de vente sont remplies, et les Blues n’ont certainement pas envie de retenir Courtois un an puis de le voir partir gratuitement. Tout pourrait donc évoluer très rapidement, d’autant plus que les transferts entrants ne seront plus autorisés en Premier League 48 heures avant la reprise du championnat, la deadline étant donc tracée sur le 9 août.