L’attaque biologique, une menace réelle

La technique la plus connue est la diffusion de «poudre blanche » (bacille de charbon). En 2001, cinq personnes étaient décédées aux États-Unis. BELGA

Un grand exercice de réponse à une menace bioterroriste est organisé ce mardi. La menace est réelle, souligne un expert.