BELGIQUE

Un mayeur coupable d’homicide involontaire, un chef d’équipe bascule dans l’Escaut… 10 histoires marquantes dans vos régions

Un mayeur coupable d’homicide involontaire, un chef d’équipe bascule dans l’Escaut… 10 histoires marquantes dans vos régions

Incident à Tournai sur le chantier du pont à Ponts. Le conducteur principal des travaux n’a pas hésité un instant et a sauté à l’eau depuis le quai pour aider son infortuné collaborateur. EdA

Le phénomène des adolescents dealers interpelle à Charleroi; un chef d’équipe qui travaillait sur le pont à Ponts à Tournai a basculé dans l’Escaut… Voici une sélection de dix infos marquantes dans vos régions, ces derniers jours.

Un chef d’équipe de la société Galère a basculé dans l’Escaut

Alors qu’il travaillait sur le tablier du pont à Ponts à Tournai, un chef d’équipe de la société Galère a accidentellement basculé dans l’Escaut alors qu’il surveillait les préparatifs de pose de la couche d’étanchéité.

Alerté par un témoin de la scène, le conducteur principal des travaux n’a pas hésité un instant et a sauté à l’eau depuis le quai pour aider son infortuné collaborateur à rejoindre la berge.

Assistés par d’autres ouvriers, tous deux ont pu regagner la terre ferme.

Ils sont fort heureusement sains et saufs, ce qui a été confirmé à la suite des examens effectués par les ambulanciers appelés immédiatement sur les lieux.

Piscine communale de Jemeppe-sur-Sambre: Daussogne seul coupable d’homicide involontaire

Le bourgmestre de Jemeppe-sur-Sambre, Joseph Daussogne a été reconnu coupable d’homicide involontaire par défaut de prévoyance et de précaution par le tribunal correctionnel de Namur ce mercredi.

Le tribunal estime que le mayeur est responsable par négligence du décès de l’ouvrier d’entretien de la piscine communale de Moustier, Francis Leenaers, des suites d’une légionellose, maladie contractée sur son lieu de travail en juin 2010.

+ Plus d’infos ici

Privés de leur bâtiment, les sourds et malentendants louperont les matches des Diables rouges

De nombreuses personnes attendaient ces rendez-vous avec impatience, lors des derniers championnats du monde et d’Europe de football. L’ASBL liégeoise Sur’Cité, qui propose des animations et des formations pour les sourds et malentendants, organisait des projections des matches des Diables rouges, avec sous-titrage, dans ses locaux de la rue Waleffe, dans le Longdoz. Une belle ambiance y régnait, comme en témoignent les photos.

Ces clichés sont malheureusement à ranger au rayon des souvenirs, puisque l’ASBL n’occupe plus son bâtiment depuis début 2017. Cette décision a été prise par l’association elle-même, en attendant une mise aux normes en termes de sécurité. Des travaux conséquents sont à réaliser. La Ville de Liège s’est impliquée dans le dossier, mais l’ASBL doit encore rassembler des fonds.

+ Plus d’infos ici

DOSSIER | Adolescents dealers: situation interpellante à Charleroi

La situation est pour le moins interpellante à Charleroi: des adolescents, parfois à peine âgés de 12 ans, se transforment en véritables… dealers. Rien que sur les quatre dernières semaines, on a ainsi relevé pas moins de cinq interpellations de mineurs (voir ci-dessous), qui dealaient donc.

Comment des ados, pour ne pas écrire des enfants, peuvent-ils en arriver là, à se retrouver ainsi à vendre de la drogue à un âge où ils sont censés n’avoir que des centres d’intérêt autrement plus légers? On a posé la question à David Quinaux, le porte-parole de la zone de police (ZP) de Charleroi, qui estime que la situation n’est pas une exclusivité carolo. Cela dit, toutes les grandes villes ne sont pas impactées. À Liège, on n’est «pas confronté à cette problématique», renseigne-t-on au parquet.

+ Plus d’infos ici

Deux Rochefortois décèdent dans un accident au zoning de Marche

Deux personnes sont décédées jeudi après-midi, aux alentours de 13 h 30, dans une collision impliquant un camion et un véhicule de la marque Audi, dans le zoning de Marche-en-Famenne. Plus précisément au croisement de la route industrielle du Gerny et des Minières.

Les deux personnes se trouvant à bord de la voiture sont décédées. Elles sont originaires de Rochefort. Il s’agit de Gérard du Bois d’Enghien et de Mireille Marrion, tous deux domiciliés à Rochefort.

+ Plus d’infos ici

Curtis Mulpas, élu meilleur commis du Bocuse d’or d’Europe, à Turin

«Je n’ai pas encore vraiment réalisé ce qui m’arrive mais une chose est sûre c’est quelque chose de fou». Voici les premiers mots de Curtis Mulpas, après la remise des trophées au concours européen du Bocuse d’or. Le jeune Wavrien y a été désigné meilleur commis de la compétition. Énorme quand on connaît le niveau de la compétition qui rassemblait vingt pays ces lundi et mardi à Turin.

Pour rappel, Curtis Mulpas y était «aligné» sous les couleurs de l’Italie avec le chef Martino Ruggieri comme capitaine, un chef avec qui il travaille au Pavillon Ledoyen, un des trois étoiles de Yannick Alléno à Paris.

+ Plus d’infos ici

Danny et Steve ont perdu près de 2 000 tonnes de pommes

Danny Neven n’avait pas connu une telle situation depuis 1991. Les gelées d’avril 2017 ont été dévastatrices pour l’ensemble des producteurs de pommes belges. Sur leurs 3 000 tonnes de récolte, Danny Neven et son fils Steve, d’Oleye, en ont jeté 2 000. «Habituellement, nous livrons nos jonagolds de septembre à juillet. Cette année, nos entrepôts sont vides depuis le mois de mars», souligne Steve Neven.

Face aux aléas climatiques, les deux maraîchers waremmiens d’Oleye investissent depuis 2014 dans des filets de protection contre les intempéries. 37 hectares, soit 35% de leur exploitation de pommes est couverte. «Recouvrir un hectare représente un investissement de 30 000€. Et c’est sans compter l’arbuste en lui-même et son irrigation…»

+ Plus d’infos ici

PHOTOS| Et si la Meuse devenait potable?

Li An Phoa marche depuis un mois le long de la Meuse. L’objectif de cette Hollandaise: sensibiliser les gens à la qualité de l’eau.

Elle a démarré son périple le 16 mai en région Champagne Ardenne, à la source de la Meuse. Mercredi matin, elle avait déjà parcouru 450 kilomètres en 28 jours, avant de franchir la frontière belge. Son objectif: atteindre Rotterdam – d’où elle est originaire – le 15 juillet prochain, après plus de 1000 km.

Le but de l’aventure de cette professeur d’université (écologie et économie) en Hollande: sensibiliser les citoyens à la qualité de l’eau. «Je rencontre les acteurs, tant publics, que privés, les riverains, les écoles, raconte la souriante jeune femme qui est arrivée à Waulsort sur le coup de 10h30 mercredi, après avoir marché une vingtaine de kilomètres. Je veux expliquer qu’il existe encore dans le monde des fleuves où l’eau est potable. La qualité de l’eau montre quelque chose sur notre mode de vie, c’est le miroir de notre société.»

+ Plus d’infos ici

Il meurt écrasé sous son tracteur à Marbisoux

Pour une raison qu’il reste à déterminer, un Villersois né en 1933 a été écrasé par son tracteur, lundi dernier. L’accident est survenu vers 14h40 dans la propriété de la victime, le long de la rue Catalogne, dans le hameau de Marbisoux (Villers-la-Ville).

Entendant des cris, un voisin est intervenu et a appelé les secours. Malgré la tentative de réanimation pratiquée par les secouristes, l’homme a succombé à ses blessures.

Camion sur le flanc: des centaines de bouteilles d’eau sur la route

C’est un accident pour le moins impressionnant. Mercredi, en début d’après-midi, un conducteur a perdu le contrôle de son poids lourd sur la N4 à hauteur de Sart-Bernard vers Namur.

Il est monté sur la berme centrale avant de terminer sa course sur le flanc. Heureusement, il n’a pas été blessé.

«Il a malheureusement arraché de nombreux arbres,» a réagi le commandant des pompiers de Namur, David Covens.

Jusqu’en début de soirée, des pompiers et des ouvriers ont évacué les centaines de bouteilles d’eau que transportait le camionneur à la force de leur bras et à l’aide d’un engin de chantier.

+ Photos ici