ÉTATS-UNIS Moins de vingt-quatre heures après avoir annulé son sommet avec Kim Jong Un, le président américain Donald Trump a affirmé ce vendredi que la rencontre pourrait «malgré tout avoir lieu le 12» juin, comme initialement prévu.