BIEN-ÊTRE

Mal de dos : la solution dans la musculation

Mal de dos : la solution dans la musculation

C’est la semaine du dos, l’occasion de rappeler quelques règles de posture et de se remuscler pour éviter les douleurs. Alliance – Fotolia

Toute cette semaine, c’est la semaine du dos. En plus des conseils de posture, les spécialistes insistent sur l’importance d’une activité physique régulière pour limiter les risques de lordose lombaire.

Si la posture joue un rôle essentiel dans la lutte contre le mal de dos, la musculature est tout aussi importante, comme le souligne le docteur Olivier Nonclercq, spécialiste en médecine physique et réadaptation et responsable de l’école du dos à la clinique Saint Luc de Bouge. «Même si on n’a pas toujours un bon positionnement, un bon soutien musculaire permet de protéger son dos.»

Le spécialiste insiste donc sur la pratique d’une activité physique régulière. «Il est important de faire travailler ses abdominaux et ses obliques mais aussi les muscles postérieurs du dos.» Pour cela, rien de bien compliqué: un peu de marche, laisser la voiture au garage pour les petits trajets, snober l’ascenseur et refaire copain-copain avec les escaliers…

Bref, maintenir la machine en ordre de marche. Et pour les cas où la douleur est déjà présente, quelques séances chez le kiné afin de faire travailler toute la chaîne musculaire et apprendre les bons exercices peuvent déjà se révéler un premier pas efficace.

On le sait, certains métiers à risques provoquent à la longue des douleurs dorsales. C’est d’ailleurs pour cela que les spécialistes donnent fréquemment des conseils pour bien se positionner lorsqu’on travaille.

5 conseils pour se prémunir des maux de dos:

1. Lorsqu’on travaille assis à un bureau: veillez à ne pas croiser les jambes, à régler son siège afin d’avoir les cuisses à l’horizontale et de régler son ordinateur à hauteur des yeux.

2. Lorsqu’on est amené à porter des charges importantes: veillez à toujours bien fléchir les genoux et non le dos.

3. Lorsqu’on porte de petite charge continuellement (puéricultrices, femmes de ménage…): veillez à changer régulièrement de position. Par exemple lorsque vous portez un enfant, ne le portez pas toujours du même côté. Idem lorsqu’on porte un seau d’eau, pensez à changer de main.

4. Durant le sommeil: difficile d’imposer une position bien définie. «On ne peut pas imposer de dormir sur le dos car, lorsqu’on dort, on bouge et on change régulièrement de position. Le meilleur conseil serait d’adopter la position fœtale ou en chien de fusil afin de soulager les lombaires.»

5. Chez les enfants: faites-les bouger un maximum, évitez la sédentarisation et, sans être trop insistant, rappelez-leur de se tenir droit et montrez-leur dès le plus jeune âge, comment se baisser pour ramasser quelque chose par terre…