LE LABYRINTHE : TERRE BRÛLÉE

Trop is te veel

Trop is te veel

Après avoir tourné en rond, Thomas et ses copains risquent de choper la crève. Y en a qui n'ont pas de bol, quand même.

+ Toutes les sorties de ce mercredi

Ce que ça raconte

Après avoir échappé au «Bloc», les jeunes prisonniers découvrent qu’ils ne sont pas au bout de leur peine et que la société WICKED leur réserve un funeste sort. Dans leur course contre la mort, en dehors du Labyrinthe, ils font face à une «terre brûlée» dont la population est décimée ou infectée par une mystérieuse maladie.

Ce qu’on en pense

 

 

Après les sagas pour adolescents The Hunger Games ou Divergente, Le Labyrynthe a fait quelque peu moins de bruit mais tout autant de jeunes fans. Le fil conducteur de toutes ces productions reste cependant le même: des expériences scientifiques ou sociologiques faites sur des ados.

Cela fonctionne un temps, mais le second volet de la franchise souffre une fois de trop de cet acharnement estampillé science-fiction. Les pauvres gamins vont vraiment finir par croire que les adultes leur en veulent. À l’origine, le groupe des héros principaux faisait face à une sorte de «Big Brother» qui les empêchait de sortir d’un labyrinthe. Passe encore. Dans ce second volet, ils sont confrontés à des zombies, des résistants devenus des criminels, une société scientifique à leur poursuite… Ils ont faim, sont drogués de force, doivent s’achever entre eux à cause d’une contamination irréversible, on en passe et des meilleures.

Bref, ça commence à faire beaucoup. L’attrait de cette dystopie perd de son charme à être noyée dans une série d’inéluctables épreuves, dont le rythme inchangé au cours du film prend une tournure quelque peu ridicule.

On espère que le prochain et dernier épisode prévu pour février 2017 gagnera en simplicité et donc en efficacité, au lieu de suivre servilement les pas du second aux allures de souk science-fictionnel.

Science-fiction de Wes Ball. Avec Dylan O’Brien et Kaya Scodelario. Durée: 2h13.

Nos dernières videos