MONDE

La Belgique place officiellement le Luxembourg sur la liste des paradis fiscaux

La Belgique place officiellement le Luxembourg sur la liste des paradis fiscaux

C’est officiel, le Luxembourg a été placé par la Belgique sur sa liste des paradis fiscaux, selon le ministre des Finances Johan Van Overtveldt. BELGA

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, a fait savoir que la Belgique avait officiellement placé le Luxembourg sur la liste des paradis fiscaux. Y placer plus de 100.000 euros devra faire l’objet d’une communication au fisc.

La Belgique a placé officiellement le Grand-Duché de Luxembourg sur la liste des paradis fiscaux, a annoncé le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt. Les sommes de plus de 100.000 euros qui sont transférées sur un compte luxembourgeois devront être communiquées au fisc.

La Belgique applique de la sorte une directive de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economiques (OCDE). Légalement, elle dispose d’un délai d’un an pour adapter sa liste.

«Je veux être conséquent. Il est temps que nous appliquions enfin cette législation qui date de 2009. C’est le premier gouvernement qui s’y attelle», a expliqué le ministre.

La mesure ne signifie pas que tout versement au Luxembourg est désormais suspect. Elle permet simplement au fisc de mieux contrôler les transactions impliquant des pays où l’impôt est faible ou, comme le Luxembourg, qui ne respectent pas suffisamment les standards de l’OCDE en matière d’échange d’informations.

«Le Luxembourg, y compris dans le cadre de l’enquête sur les Luxleaks, fait des efforts pour améliorer la transparence. Je reçois de nombreux signaux qui montrent que l’on est sur la bonne voie. Si l’OCDE revoit ses recommandations sur la base de ces efforts, notre réglementation sera également adaptée», a ajouté Van Overveldt.