Windows 10 et le pillage caché de votre connexion Internet

Windows 10 et le pillage caché de votre connexion Internet

Dissimulée derrière plusieurs écrans, cette option activée par défaut autorise Windows à utiliser votre connexion Internet pour distribuer des bouts des mises à jour aux autres. DR

Le nouveau système d’exploitation s’arroge le droit divin d’exploiter votre bande passante pour distribuer les mises à jour aux autres propriétaires de la plate-forme.

Le torse bombé, Microsoft se targue d’avoir déployé Windows 10 sur 14 millions de machines dans les 24 heures qui ont suivi le lancement de la nouvelle plate-forme le mercredi 29 juillet 2015.

Avec l’envoi de 3,5 gigas de données par installation de la mise à niveau, la gestion des téléchargements est colossale. De quoi saturer et faire sérieusement chauffer les serveurs du colosse américain.

Pour relever ce défi sans faire exploser ses infrastructures, la firme de Redmond (Etats-Unis) compte sur… votre ordinateur tout juste migré sur la nouvelle édition du système d’exploitation.

Imposé par défaut

Sans jamais vous prévenir clairement, Windows 10 est configuré par défaut pour exploiter arbitrairement une fraction de la bande passante de votre connexion Internet, afin de rapatrier les mises à jour automatiques et… de les distribuer aux autres !

C’est le sacro-saint principe des « Mises à jour provenant de plusieurs emplacements », qui permet de « Télécharger les mises à jour Windows et les applications à partir des autres PC en plus de Microsoft. Cela peut contribuer à accélérer les téléchargements des applications et des mises à jour. »

Bref, Microsoft applique en toute discrétion le principe des réseaux d’échange de fichiers peer-to-peer comme BitTorrent.

Chaque ordinateur connecté à Internet devient un maillon de la chaîne de distribution.

« Si cette option est activée, votre PC peut également envoyer des parties des mises à jour Windows et des applications déjà téléchargées vers les PC de votre réseau local ou des PC sur Internet (…) »

Désactiver le processus

Sur papier, le procédé n’a rien de honteux. Pourquoi finalement ne pas participer à la bonne distribution des mises à jour, notamment de sécurité ?

Ce qui est plus contestable par contre, c’est de ne jamais informer l’utilisateur de l’activation par défaut de ces « Mises à jour provenant de plusieurs emplacements. »

Un avertissement limpide à l’installation de la mise à niveau Windows 10 constituerait le minimum syndical.

Vous souhaitez désactiver ce processus sournois ?

Voici la marche à suivre :

  • Menu Démarrer
  • Paramètres
  • Mise à jour et sécurité
  • Windows Update
  • Options avancées
  • Choisir le mode de remise des mises à jour
  • Décocher le bouton Activé OU sélectionner PC sur mon réseau local