ETATS-UNIS

Grosse gaffe: Donald Trump avec des soldats du IIIe Reich

Grosse gaffe: Donald Trump avec des soldats du IIIe Reich

«Nous avons besoin d’un vrai leadership. Nous avons besoin de résultats. Remettons les États-Unis en route», affirmait la légende de cette photo. Twitter

Un montage avec Donald Trump a fait bondir les réseaux sociaux. En fond, on y voit des soldats qui ont été clairement identifiés comme étant des nazis.

Le candidat républicain à la présidence Donald Trump s’est encore fait remarquer mardi. Il a twitté une image le mettant en scène sur fond de bannière étoilée avec trois silhouettes de soldats identifiés par un expert comme étant des nazis.

« Sûr à 100% qu’il s’agit de la Waffen-SS sur la photo de Trump », a tweeté John Schindler, ancien analyste de la NSA (agence américaine du renseignement) et ex-professeur du Naval War College.

Confirmant un peu plus tard, image à l’appui, que Donald Trump « a utilisé une image récente, une reconstitution avec des soldats de la Waffen SS pour sa campagne de merde ».

Une photo prise en Angleterre

Selon le site Mother Jones, la photo qui a servi à faire le montage pour Donald Trump a été prise en Angleterre, dans le Kent, lors d’une reconstitution par le photographe indépendant George Cairns. Passionné par les reconstitutions, il prend de nombreux clichés de soldats nazis mais aussi de GI américain durant les événements qu’il fréquente.

Ce n’est pas la 1re fois que cette mésaventure arrive à la famille Cairns. Également photographe, le frère de George Cairns a connu un fait similaire. Une de ses photographies a été utilisée pour la campagne de Tim Spear en Caroline du Nord en 2010.
Selon George Cairns, cela n’aurait jamais dû arriver car lors de l’encodage de son cliché, il a sélectionné ses mots-clés avec une grande attention. « J’ai essayé de choisir des mots-clés avec soin afin que les gens soient au courant que c’était des soldats fascistes de la Seconde guerre mondiale. 

La faute au stagiaire

Le tweet de Donald Trump, qui a été rapidement effacé, était censé célébrer la grandeur des États-Unis. La légende de l’image affirmait : « Nous avons besoin d’un vrai leadership. Nous avons besoin de résultats. Remettons les États-Unis en route ».

L’équipe de campagne du candidat à la présidence  a expliqué à l’agence AFP que l’erreur venait d’un jeune stagiaire qui avait « créé et posté la photo ». Il « s’est excusé et a effacé le tweet », a ajouté un porte-parole.