MODE

Karl Lagerfeld s’en fout : le défilé « Haute Fourrure » de Fendi aura bien lieu

Karl Lagerfeld s’en fout : le défilé « Haute Fourrure » de Fendi aura bien lieu

Défilé Fendi Automne/Hiver 2012-2013, Milan. RelaxNews

Alors que Hugo Boss annonce son intention de ne plus utiliser de vraie fourrure dans ses prochaines collections, Fendi et son directeur artistique Karl Lagerfeld prévoient mercredi un défilé «Haute Fourrure» pour les 50 ans de collaboration entre le designer et la griffe.

L’association de défense des droits des animaux GAIA a applaudi la décision d’Hugo Boss. La griffe allemande a publié son dernier rapport de durabilité dans lequel elle affirme que «tous les types de fourrure utilisés par la marque seront abandonnés à compter de sa collection Automne/Hiver 2016, y compris pour l’angora et la fourrure de lapin».

Une décision, fruit d’une étroite collaboration avec la Fur Free Alliance (FFA), une coalition internationale d’organisations de défense des animaux, engagées à mettre un terme à l’élevage et à la mort d’animaux pour la production de fourrure.

«Hugo Boss est une marque internationale très connue, qui continuait de tirer profit de l’industrie cruelle de la fourrure. Mais en arrêtant totalement d’utiliser de la fourrure d’animaux, Hugo Boss montre au secteur qu’il est possible de combiner éthique et mode, commente Ann De Greef, directrice de GAIA. On espère que d’autres marques de luxe suivront leur exemple.»

D’ailleurs, Hugo Boss rejoint ainsi une liste croissante de marques ayant banni la fourrure, à l’instar de Tommy Hilfiger, Calvin Klein, Stella McCartney, Zara, Net-A-Porter, H&M, ASOS et Massimo Dutti.

«Les clients contemporains appartiennent à une génération qui réévalue ses valeurs éthiques et fondamentales», déclare Bernd Keller, directeur artistique sportswear chez Hugo Boss, dans le dernier rapport de la marque sur le thème du développement durable. «Nous souhaitons inclure cette génération parmi les clients Hugo Boss. Nous démontrons à travers nos produits que le premium et le luxe sont capables d’assimiler les questions d’éthique et d’environnement».

Karl Lagerfeld persiste et signe

Par contre, Fendi ne semble pas prêt à rejoindre le groupe des anti-fourrures. La griffe italienne qui a fait de la fourrure sa marque de fabrique s’apprête à défiler à Paris avec un show «Haute Fourrure» pour célébrer les 50 ans de collaboration entre le couturier et la griffe italienne.

Cette collection 100% fourrure signée Karl Lagerfeld suscite d’ores et déjà de vives réactions parmi les défenseurs des animaux. Mais le gourou de la mode campe sur ses positions quant aux débats éthiques autour de l’utilisation de fourrure animale dans la mode.

Le couturier a ainsi récemment déclaré au magazine «The New Yorker»: «Aussi longtemps que les gens mangeront de la viande et porteront du cuir, je n’entendrai pas ce message».

Voilà qui semble clair.

Nos dernières videos