JUSTICE

30 mois de prison pour un trader accusé de détournement de fonds

30 mois de prison pour un trader accusé de détournement de fonds

Le trader doit notamment indemniser les parties civiles à hauteur 566.500 euros. Reporters (Illustration)

Un trader a été condamné lundi par le tribunal correctionnel d’Eupen à 30 mois de prison pour escroquerie, détournement de fonds, fausse déclaration de perte de documents et tentative d’obtenir frauduleusement de nouveaux documents.

Les faits ont été mis au jour en 2011, après le décès d’un habitant de Raeren qui avait travaillé dans une banque d’Aix-la-Chapelle. Alors que le prévenu et le banquier s’étaient rencontrés dans le cadre des activités du premier, ce dernier lui avait fait miroiter un contrat de travail à des conditions avantageuses. «La victime a été embobinée par le prévenu. Elle a quitté la banque mais n’a jamais été payée», avait indiqué la procureur du Roi, qui précisait que l’ex-banquier est décédé dans la misère.

L’ancien banquier avait également récolté des fonds auprès de ses proches afin de les investir dans un projet immobilier à Dubaï, développé par le prévenu.

Ce dernier était également poursuivi pour avoir tenté d’obtenir frauduleusement, après avoir fait une fausse déclaration de perte, un permis de conduire et un passeport, alors que ce document lui avait été confisqué après sa détention préventive.

Pour ces faits, il a été condamné à 30 mois de prison et une amende de 5500 euros. Il doit également indemniser les parties civiles à hauteur d’un montant provisionnel de 550.002 euros et des indemnités de procédure de 16.500 euros.


Nos dernières videos