FUSILLADE À BRUXELLES -

Le parquet fédéral reprend le dossier de la fusillade au Musée juif de Bruxelles

Le parquet fédéral reprend le dossier de la fusillade au Musée juif de Bruxelles

La fusillade survenue au Musée juif de Bruxelles a coûté la vie à trois personnes. BELGA

Le parquet fédéral a décidé lundi matin de reprendre le dossier de la fusillade survenue au Musée juif de Bruxelles samedi dernier, et qui a coûté la vie à trois personnes.

+ LIRE AUSSI| Les images du tireur dévoilées

Le parquet fédéral s’est basé sur l’analyse du dossier et des images de vidéosurveillance sur lesquelles apparaît le tireur.

L’identification des victimes ainsi que leur nationalité sont des éléments complémentaires pour «fédéraliser » le dossier, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles.

La quatrième victime toujours en vie

La quatrième victime est dans un état très critique mais est toujours en vie, contrairement à ce qu’ont annoncé certains médias.

Un tireur déterminé agissant de sang-froid

Selon le parquet de Bruxelles, l’analyse des images de vidéosurveillance permet de conclure que l’auteur était très déterminé et agissant de sang-froid. Le fait qu’il ait été équipé ou non d’une caméra ayant filmé son crime, n’a été ni confirmé, ni réfuté par le parquet et ce dans l’intérêt de l’enquête.

L’appel à témoins lancé dimanche par la police a suscité des réactions dont le nombre et la pertinence n’ont pas été communiqués.

Une conférence de presse où davantage d’éléments du dossier seront dévoilés est prévue lundi à 17h00 au parquet fédéral.