BRUXELLES -

Fusillade à Bruxelles : des citoyens fleurissent l’entrée du musée juif

Fusillade à Bruxelles : des citoyens fleurissent l’entrée du musée juif

De nombreuses gerbes de fleurs ont été déposées devant les portes du musée juif de Belgique. BELGA

Des citoyens ont spontanément déposé des gerbes de fleurs, tout au long de la journée de dimanche devant les portes du musée juif de Belgique, situé au 21 de la rue des Minimes, à Bruxelles, où est survenue, samedi, à 16 heures, une fusillade mortelle.

Le Rabin Pevzner de la communauté juive du quartier européen Schuman à Bruxelles a lui-même déposé des fleurs devant le musée en matinée. «Nous avons tenu à exprimer nos condoléances aux familles des victimes», a-t-il dit. «On ressent cette montée de l’antisémitisme qui, malheureusement, fait qu’on n’est presque pas choqué de ce qui est arrivé», a-t-il ajouté.

Une habitante belge du quartier a déposé une rose vers 14h30 en signe de recueillement. Elle a toutefois attendu 16 heures pour symboliquement marquer sa solidarité 24 heures après la fusillade. «Je suis sensible au drame qui vient de frapper la communauté juive. Si le musée était palestinien, j’aurais été là également», a-t-elle expliqué.

L’attaque a coûté la vie à quatre personnes, un couple de touristes israéliens, une femme de nationalité française bénévole au musée et un jeune homme de nationalité belge.