BRUXELLES -

Fusillade à Bruxelles : « La fusillade devant et dans le Musée Juif de Belgique »

Selon des témoins, la fusillade qui a fait au moins trois morts au Sablon s’est produite devant et à l’intérieur même du Musée Juif de Belgique.

L’auteur de la fusillade qui s’est déroulée ce samedi au Sablon à Bruxelles a ouvert le feu devant et dans le Musée Juif de Belgique, a témoigné le porte-parole du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, qui était un des premiers sur place et qui a alerté les secours. Trois personnes ont perdu la vie et une autre a été grièvement blessée et emmenée à l’hôpital Saint-Pierre. L’auteur a pris la fuite à bord d’un véhicule.

«Le ministre se trouvait au Sablon lorsqu’une femme et un enfant ont couru devant lui», explique John Hendrickx. «Elle a déclaré qu’il y avait eu des coups de feu rue des Minimes, quelques mètres plus loin. Le ministre et quelques collèges sont alors allés voir sur place. A l’entrée du Musée Juif de Belgique gisaient deux personnes qui avaient été abattues. Des témoins ont raconté que l’auteur de la fusillade était entré dans le bâtiment, qu’il y avait ouvert le feu là aussi et puis qu’il avait pris la fuite en voiture.»

D’après le porte-parole, le ministre a alors prévenu les secours, qui sont arrivés en nombre sur place quelques minutes plus tard.

Des témoins ont pris note de l’immatriculation du véhicule à bord duquel l’auteur a pris la fuite, dont ils ont également pu donner une description détaillée. «De plus, il y a plusieurs caméras de surveillance dans la rue», ajoute John Hendrickx.