article abonné offert

Namur – Liège

TEC : les grèves sauvages restent majoritaires

TEC : les grèves sauvages restent majoritaires

Malgré une diminitiion des jours de grève, les actions sauvages représentent toujours 70%. EDA

Alors que les jours de grève ont chuté depuis 2005, les actions non préavisées restent de l’ordre de 70%.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 21 des 103 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?