FOOTBALL

Le FC Bruges ne veut pas payer 2,5 millions d’euros à Georges Leekens

Le FC Bruges ne veut pas payer 2,5 millions d’euros à Georges Leekens

Le Club estime que Leekens n’a pas assez bien travaillé pour obtenir l’indemnité totale à laquelle il a normalement droit.

Belga

Georges Leekens devrait empocher un petit jackpot pour son licenciement du FC Bruges. Mais le Club ne l’entend pas de cette oreille.

Le FC Bruges n’entend pas payer 2,5 millions d’euros d’indemnité de licenciement à son ancien entraîneur Georges Leekens, remercié dimanche soir après la défaite 0-1 contre Zulte-Waregem, écrit Het Laatste Nieuws. Le Club estime que Leekens n’a pas suffisamment bien travaillé pour obtenir ce montant et est prêt le cas échéant d’aller devant la justice pour défendre ce point de vue.

Selon son contrat qui durait jusqu’en juin 2015, Leekens est en droit d’obtenir 2,5 millions d’euros comme indemnité de licenciement. La direction brugeoise estime ce montant exagéré, affirme Het Laatste Nieuws.

Le président Bart Verhaeghe et le manager Vincent Mannaert jugent les performances de Leekens insuffisantes pour qu’il puisse revendiquer ce montant. Ils ne veulent pas lui verser la totalité de cette somme et estiment qu’il y a suffisamment de précédents de cas d’entraîneurs qui n’ont pas reçu la totalité de leur indemnité en raison de performances insuffisantes.

Selon le quotidien flamand, Bruges espère que Leekens fera une concession. Il pourrait ainsi ne percevoir qu’une somme estimée entre 1,5 et 2 millions d’euros.

MISE A JOUR | "Beaucoup moins que 2,5 millions"
Vincent Mannaert a convoqué la presse ce mardi pour mettre les choses au point. "Le montant de 2,5 millions d'euros d'indemnité de licenciement à payer par le FC Brugeois à son ancien entraîneur Georges Leekens n'est pas juste", a-t-il déclaré. "C'est beaucoup moins", selon le manager général des Blauw en Zwart.
Il a aussi démenti l'info du Laatste Nieuws, affirmant que la direction brugeoise n'a pas l'intention de marchander cette indemnité de licenciement et respectera le contrat signé avec Leekens. "C'est le Club de Bruges qui a pris la décision du limogeage. Nous assumerons correctement nos responsabilités", a encore précisé Mannaert, qui n'a toutefois pas voulu révéler le montant exigible par Leekens.
"Au FC Brugeois, l'entraîneur est l'homme le plus important dans la vie du club. Dans notre philosophie, il est donc normal que celui-ci soit rétribué de la même manière que ce que gagnent les meilleurs joueurs du noyau", a-t-il toutefois bien voulu lâcher.