Le FC Bruges se sépare de Georges Leekens

Pour Leekens, c’est « game over » au FC Bruges.

Belga

Quelques mois à peine après son entrée en fonction, Georges Leekens a été remercié par la direction brugeoise. La défaite des Blauw en Zwart contre Zulte-Waregem a définitivement scellé le sort de l’ancien entraîneur des Diables Rouges.

Georges Leekens a été démis de ses fonctions d'entraîneur du FC Bruges, a indiqué le club de la Venise du Nord ce dimanche soir sur son site internet. La nouvelle est tombée environ 1h30 après la défaite 0-1 des Blauw en zwart face à Zulte Waregem, la quatrième défaite d'affilée des Brugeois en championnat.

Rudi Verkempinck, adjoint de Leekens, est lui aussi licencié. C'est Philippe Clément, qui fait aussi partie du staff technique, qui va assurer l'interim à la tête de l'équipe dans l'attente de la nomination d'un nouvel entraîneur. Le nom de Peter Maes (Lokeren) est notamment avancé.

C'est la neuvième fois d'affilée que Leekens ne va pas au bout de son contrat. La dernière fois, c'était lors de sa première période lokerenoise, entre 1999 et 2001. "Long Couteau" avait rejoint le Club avec fracas en mai dernier, abandonnant les Diables Rouges au profit d'un rémunérateur contrat de trois ans en Venise du Nord. Son licenciement devrait lui rapporté entre 2,5 et 3 millions d'euros selon les sources.

Leekens est le quatrième coach limogé cette saison après Ron Jans (Standard, Trond Sollied (Gand) et Bob Peeters (Cercle). Le Club est actuellement 7e et donc virtuellement en dehors des play-offs 1.

Vincent Mannaert : « Le niveau et les résultats étaient insuffisants »

Sur le site internet de l’équipe, le manager général des Blauw en Zwart Vincent Mannaert a qualifié ce limogeage «d’une décision pas facile à prendre mais nullement précipitée».

«Même en tenant compte des blessures, le niveau (de jeu) et les résultats étaient depuis quelque temps insuffisants si l’on tient compte du potentiel existant dans le noyau de joueurs. Le constat, c’est que les choix de l’entraîneur n’ont pas mené ce à quoi nous nous attendions. C’est un échec dans lequel nous portons une part de responsabilités. En tant que Club, nous devons et allons en tirer les leçons nécessaires.»