ÉCONOMIE

Hausse du salaire des fonctionnaires européens: les États membres en justice

Hausse du salaire des fonctionnaires européens: les États membres en justice

Reporters

La Commission européenne refuse de geler les salaires des quelque 44.000 fonctionnaires européens. Les États membres, qui estiment que tout le monde doit faire des efforts en période de crise, ont décidé de se tourner vers la Cour européenne de justice (CEJ).

Plus de 17.500 fonctionnaires européens basés à Bruxelles gagnent plus de 6.500 euros par mois, selon le Think tank eurosceptique Open Europe. La Commission voudrait augmenter le salaire des 44.000 fonctionnaires de 1,7% à partir de janvier prochain. Il s’agit d’une augmentation automatique, calculée annuellement sur base du pouvoir d’achat des fonctionnaires en Belgique et dans sept autres États membres, ainsi que sur le coût de la vie à Bruxelles.

La Commission et les États s’affrontent depuis plusieurs mois sur la question, ces derniers estimant que tout le monde doit faire des efforts en période de crise.

Abstention belge

Le Conseil de l’Union européenne, qui représente les États membres, a donc décidé de se tourner vers la CEJ, rapportent jeudi plusieurs quotidiens flamands. Une majorité de 20 pays ont voté en ce sens. La Belgique s’est abstenue.

La probabilité que les États obtiennent gain de cause est cependant faible. En 2010, la Cour avait donné raison à la Commission dans un dossier similaire, lorsque les États voulaient réduire de moitié une hausse salariale de 3,7%.