Là où tout a commencé

Le 24 juin 1995 sur un pont surplombant l’autoroute E42 Namur-Liège, à Grâce-Hollogne. C’est là que Julie Lejeune et Mélissa Russo ont été vues vivantes pour la dernière fois, peu avant d’être enlevées par Marc Dutroux. On ne retrouvera leurs corps que plus d’un an plus tard.

Longtemps une banderole avec la photo des deux fillettes de 8 ans a fait office d’immense avis de recherche en rappelant « l’insoutenable absence ». Remplacé ensuite par un « n’oublions jamais » rappelant la tragique issue de l’affaire. Au fil des années, la photo s’est effacée puis la banderole a disparu. Aujourd’hui, à proximité de ce pont qui fait office pour beaucoup de monument du souvenir à lui seul, une stèle a été dressée et sur laquelle on peut lire : « Volez petites ailes, douces hirondelles. Julie et Métissa ».¦