C'est la suite logique de son interpellation le 14 septembre 2010. Jean-Luc Delarue a été inculpé pour usage et détention de stupéfiants.

L'animateur français de télévi sion Jean-Luc Delarue, suspendu d'antenne après avoir reconnu qu'il consommait de la cocaïne, a été inculpé pour acquisition et détention de stupéfiants vendredi à Nanterre. L'avocat, Nicolas Huc-Morel, a ajouté que son client attendait cette mise en examen «avec sérénité parce que sur le plan personnel, l'essentiel, pour lui, est de poursuivre son rétablissement et d'être parvenu à vaincre les addictions qu'il pouvait avoir avec la drogue et l'alcool.» L'animateur vedette, également producteur, âgé de 46 ans, n'est soumis à aucun contrôle judiciaire. Me Huc-Morel a affirmé que son client risquait une peine avec sursis s'il devait être amené à comparaître un jour devant un tribunal. «Mais nous sommes confiants pour la suite, étant donné que mon client consolide soigneusement son rétablissement définitif», a-t-il ajouté, précisant que l'animateur en était à 116 jours sans cocaïne et 95 jours sans alcool.

L'animateur avait été interpellé le 14 septembre à son domicile parisien et placé en garde à vue dans une enquête pour trafic de stupéfiants. Quinze grammes de cocaïne avaient été retrouvés chez lui. Le groupe public France Télévisions avait décidé le lendemain de suspendre Jean-Luc Delarue sur France 2.

Après une cure de désintoxication dans un établissement en Suisse, Jean-Luc Delarue avait annoncé en décembre qu'il allait sillonner la France, la Suisse et la Belgique à bord d'un camping-car pour alerter les jeunes sur les dangers de l'addiction aux drogues.

Nos dernières videos