La capitale suédoise a été la cible de deux explosions samedi. Un site islamiste a revendiqué l'attaque qui a fait une victime.

Une double explosion a frappé samedi un quartier très animé du centre de Stockholm, faisant un mort, quelques minutes après la réception d'un courriel annonçant des «actions » visant «la guerre contre l'islam » de la Suède.

Les deux explosions survenues samedi après-midi, dont la seconde a vraisemblablement causé la mort du responsable, selon les médias, constituent «une tentative très inquiétante d'attaque terroriste dans un quartier animé du centre de Stockholm », déclarait le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt sur son Twitter.

L'attaque «a échoué, mais elle aurait pu être vraiment catastrophique », ajoutait-il, en référence à la foule qui se presse traditionnellement dans ce quartier et en particulier en cette période de Noël.

Le «porc» Vilks visé

L'agence suédoise TT a révélé samedi soir avoir reçu un courriel en arabe et en suédois annonçant de prochaines «actions », sans les préciser. «Maintenant vos enfants, vos filles et vos soeurs vont mourir tout comme meurent nos frères, nos soeurs et nos enfants », prévient le texte.

Ces actions vont se poursuivre «tant que vous ne cesserez pas votre guerre contre l'islam, vos dégradations du prophète et votre soutien stupide au porc Vilks », ajoute le document en référence à la présence suédoise en Afghanistan et au caricaturiste suédois Lars Vilks, plusieurs fois menacé de mort pour avoir représenté en chien le prophète Mahomet.

Le texte se conclut par un appel au soulèvement des «moudjahidines» en Suède et en Europe.

Une dizaine de minutes après que TT eut reçu ce message, une première explosion s'est produite dans une voiture, blessant légèrement deux personnes.

Une seconde explosion, «cette fois pas dans une voiture », s'est produite moins de deux minutes plus tard dans une rue située à 200 mètres de la première.

La porte-parole de la police Peträ Sjölander a déclaré qu'une personne avait été retrouvée morte sur ce second site.

Selon la chaîne de télévision SVT, la personne tuée serait l'auteur des explosions. Il s'agirait, d'après le site islamiste «Choumoukh al-islam», de Taymour Abdel Wahab.

«C'est notre frère, le moujahid Taymour Abdel Wahab, qui a exécuté l'opération martyre à Stockholm », ajoute le site, en illustrant la photographie qui montre un jeune homme habillé de noir à l'occidentale, lunettes noires, les mains dans les poches, sur fond de vallée verdoyante.

Le site ne donne aucune autre indication sur l'auteur présumé de l'attentat.

Le pire aurait été évité

Pour l'expert artificier Bo Janzon, le pire a été évité. «Ce genre de bombe terroriste peut contenir entre 5 et 10 kilogrammes d'explosif. Que l'engin ait en outre contenu des éclats (un sac de clous a été retrouvé à proximité du cadavre, NDLR) montre qu'il avait l'intention de mutiler et de tuer ».

«Par chance, ça ressemble à un gros raté. Les vitres sont très fragiles et auraient explosé immédiatement. La charge n'a probablement explosé que partiellement », selon M. Janzon.

Si pour les services secrets suédois (Säpo), il s'agit bien d'un «crime terroriste », la question est maintenant de savoir s'il s'agit d'un fait isolé. «Nous n'avons pas d'indice à ce sujet mais nous ferons tout pour nous assurer qu'il s'agissait d'un acte isolé », a souligné à l'AFP le chef du département chargé des mesures de sécurité de la Säpo saisie de l'enquête «pour crime terroriste en vertu des lois suédoises ».

Nos dernières videos