Naruto, Luffy et les autres

-

Jamais auparavant, une superproduction made in Japan n'avait foulé le sol de l'Europe pour mettre en scène manga et anime. Voilà «Japan Anime Live».

Sa medi. 18 h 30. La salle du Zénith résonne d'un son particulier. Ceux émis par des énormes tambours taiko. Sur scène, deux maîtres venus spécialement du Japon font une démonstration de cet art si solennel. Hypnotisé par leurs mouvements, on en oublierait presque Naruto et ses amis qui se démènent en chair et en os devant nos yeux effarés. C'est qu'il en va de leur vie. Des ennemis les ont pris en chasse. Culbutes et saltos se succèdent à un rythme effréné... «Évidemment là c'est la répétition, les acteurs n'ont pas encore revêtu leurs costumes », lance Fabrizio Verdiani, producteur belge du spectacle Japan Anime Live .

À moins de deux heures de la grande première, le show s'annonce en tout cas grandiose. Et pour cause, pour la première fois en Europe, les fans de manga et anime pourront assister à une superproduction made in Japan mettant en scène leurs séries préférées. Cinq pour être précis : Naruto Shippuden, Fullmetal Alchemist Brotherhood, One Piece, Gundam et Bleach . Ils ne connaissent pas leurs chances. Même au pays du Soleil Levant, une telle représentation n'aurait pas été possible. «Une grande rivalité règne entre les différents chefs d'animation japonais, analyse Francesco Fiore, directeur de la tournée. Ceux-ci ne développeront donc jamais ensemble un tel projet dans leur pays. Mais pour l'occasion, ils ont formé un consortium.» Mis à part cet élément, le spectacle mêle les ingrédients typiques du genre : projections d'épisodes ou d'extraits inédits sur grand écran, karaoké géant, arts martiaux...

Pour les Occidentaux, le concept a toutefois de quoi surprendre. «En Europe, on a l'habitude de formats plus classiques, commente Francesco Fiore. Mais ce concept d'Opéra-Pop a été lancé il y a 9 ans au Japon et là-bas, il cartonne. Pourquoi ça ne serait pas le cas chez nous? Il faudra sans doute un peu de temps pour que le projet s'installe. Mais je suis convaincu qu'à long terme ce sera un grand succès. Il y a là un vrai potentiel. Nous comptons de nombreux fans de mangas.»

«Usopp, c'est moi»

Ceux-ci seront d'ailleurs fous de joie en apprenant que les voix officielles ont effectué le déplacement pour doubler en live leur(s) personnage(s). Pas étonnant donc de tomber nez à nez dans les couloirs sur Stéphane Excoffier. Alias Luffy, héros de One Piece . «J'adore mon personnage, s'enthousiasme la comédienne. Sa joie de vivre. Son énergie. C'est un peu le lapin Duracel (Rires). Ce qui me touche également, c'est la quête initiatique que mène ce jeune garçon. À travers les épreuves qu'il rencontre, il grandit, il découvre ses forces et ses faiblesses. » «Réaliser un doublage en direct demande toutefois une tout autre discipline, indique Marie Van R, la voix de Chopper. En studio, vous avez la rythmo. Ici, vous devez jongler avec vos feuilles. On n'a pas droit à l'erreur. » Au fur et à mesure que s'égrènent les minutes avant la grande première, le stress monte pour les comédiens. «C'est sûr, c'est un peu flippant. Mais on est ici pour s'amuser», tente de se rassurer Jean-Pierre Denuit, alias Usopp. Pour les fans présents dans la salle, ce n'est par contre que du bonheur. Et lorsque le compte à rebours annonçant le début du spectacle apparaît, la température monte d'un cran. Les spectateurs sont en délire. C'est parti pour un show de 2 h 30.