Patxi, l'élégance carabine Chanson française

Heureusement, il y a une vie après la Star'ac . Jenifer, Nolwen Leroy, Quentin Mosimann et, dans une moindre mesure, Élodie Frégé ou Emma Daumas l'ont déjà prouvé. On peut ajouter Patxi à la liste. Après un premier album à la sonorité folk sorti en 2006, le jeune chanteur basque - qui fêtera ses 30 ans l'an prochain - est de retour aux affaires avec un deuxième album intitulé L'amour carabine. Un son plus rock, parfois même électro, qui tranche avec l'intimisme de son premier opus. Ce qui ne l'empêche pas de garder une vraie qualité d'écriture ainsi qu'un sens de la mélodie qui devrait faire mouche (Le début du siècle, À l'évidence, La vie normale ) sur un album élégant. Entretien avec un garçon serein et réfléchi, loin de l'image de « p'tit rigolo » qu'on avait gardée de lui.

Qu'est ce qui s'est passé entre 2006 et 2010 ? Vous avez pris le temps de la réflexion ?Oui, et puis le temps des concerts aussi... Je voulais faire un album différent du premier et j'ai mis du temps à trouver le ton juste... Trouver la bonne personne aussi ?Oui, Sébastien Lafargue (NDLR : bassiste d'Autour de Lucie). Une fois que l'on s'est rencontré, cela a filé... On a commencé à travailler sur La vie normale, et puis cela s'est enchaîné...Les textes sont assez sombres, non ?Oui, c'est plutôt mélancolique, mais en même temps, ce n'est pas désabusé. Il y a toujours quelque chose de léger pour éviter que l'on se noie. Deux textes sont dus à la plume de Philippe Besson...On se connaît, cela s'est donc fait naturellement. Il m'a envoyé un texte avec la phrase Ceci n'est pas une chanson . J'ai lu le texte et c'était évidemment une chanson... Cela a été un plaisir de travailler avec lui et je crois qu'on va collaborer encore plus sur le prochain.Qu'est-ce qui vous plaît dans le titre « Amour Carabine » ?C'est l'antinomie. Ce sont deux mots que l'on n'imagine pas ensemble. Cela symbolise la violence de l'amour, l'amour douloureux... Cela résume pas mal l'album.Pas inquiet ?Non, parce que j'ai une maison de disques qui me fait confiance. J'ai signé pour un troisième album. C'est ça qui compte. Dans « La vie normale », vous égrainez la journée : « Un café le matin, des vacances au bord de la mer... » C'est aussi comme ça pour vous ?C'est une chanson sur des choses que l'on partage tous. Il y a aussi une phrase que j'aime bien : « La vie normale, c'est une chanson qui vous revient »... Là, à brûle-pourpoint, ce serait quoi, la chanson qui vous revient ?She said, par Plan B. C'est un mec qui faisait du rap et qui s'est lancé dans ce truc un peu soul... C'est imparable. D'autres projets ?On essaye de monter quelque chose à trois voix, en basque. On avait envie de confronter notre univers et de chanter en basque dans les villages du pays. Pas forcément faire un disque. J'espère aussi faire un peu de théâtre, mais c'est en phase d'écriture...

Nos dernières videos