La série Metal Gear Solid revient dans un nouvel opus, cette fois sur la PSP.

Nous sommes en 1974, en pleine Guerre Froide. Les deux blocs s'observent, et nous voici désormais au Costa Rica, l'un des derniers territoires neutres de l'Amérique Centrale. Après la crise de Cuba, le pays traverse une phase de doute et l'agent Snake est envoyé sur place pour tenter de restaurer l'ordre. Contrairement à MGS 4, vous ne disposerez pas de précieux gadgets technologiques pour vous aider dans la progression. Le radar est également absent, en lieu et place, nous retrouvons un antique sonar qui émettra un « bip » quand un ennemi ne sera pas loin de votre position. En somme, l'ambiance rappelle beaucoup l'épisode Snake Eater sorti sur PlayStation 2 en 2005, mais PSP oblige, le déroulement a changé pour mieux s'accommoder du support portable. Le jeu est en effet composé de plusieurs missions, accessibles via une unique place centrale. C'est à cet endroit que vous devrez également gérer vos hommes. Soldats, infirmiers, chimistes, livreurs, politiciens, etc... les unités s'avèrent assez nombreuses et devront être habilement maîtrisées selon que vous deviez infiltrer une base ennemie, développer de nouvelles armes, vous soigner, ou encore espionner discrètement les lieux.

Metal Gear Solid : Peace Walker p ropose des graphismes relativement impressionnants pour une PSP. L'univers est assez réaliste, la mise en scène se montre très soignée et les développeurs ont eu le talent de peaufiner chaque détail. Seul petit bémol, la console ne disposant que d'un unique stick analogique, la caméra est gérée par le pavé directionnel, ce qui est un peu déconcertant quand vous devez vous montrer discret et avancer prudemment. Dans la lignée de son prédécesseur, le jeu délaisse quelque peu la part d'infiltration qui a fait son succès d'antan, au profit d'une mécanique plus adaptée aux parties rapides. Il faudra environ une quinzaine d'heures pour boucler l'aventure solo, de quoi faire, sans oublier les missions annexes ou bien les diverses options multijoueurs (en réseau jusqu'à six). Bref, MGS Peace Walker est assurément l'un des jeux les plus complets et les plus ambitieux de la PSP.

» Metal Gear Solid : Peace Walker », Konami, 40 ?.

Nos dernières videos