Vaguement inspiré du film de Louis Leterrier, Le Choc des Titans a choisi la forme du jeu d'action sur consoles. Et c'est le drame : le concept manque de nervosité, le mode co-opératif est réduit à son plus simple appareil, tandis que les affrontements sont insipides au possible, le comble pour une production de ce genre. La réalisation technique est également assez en retrait, surtout face à la concurrence féroce de ce début d'année (Bayonetta ou God of War III pour ne citer qu'eux). Facile et finalement assez court, Le Choc des Titans est l'archétype du jeu à licence sans aucune âme.N.P.

Namco Bandai, 40 ?.

Nos dernières videos