Même l'office du tourisme d'Hollywood ne peut rien pour nous. L'hôtesse ne nous offre ni package spécial Michael Jackson, ni petits conseils pratiques pour mieux arpenter Los Angeles sur les traces de la pop star. « Vous pouvez toujours aller au cimetière, c'est à Glendale, pas très loin. Mais ici, rien n'est organisé pour l'anniversaire de sa mort ». Alors d'accord, direction le cimetière de Forest Lawn. Gerbes et couronnes de fleurs devraient orner la tombe du défunt et les fans devraient s'y rassembler ces jours-ci. Sauf que si tous les fans de M.J. sont comme nous, ils ne sont pas près de la trouver cette sépulture.

Quarante minutes de route séparent Hollywood Boulevard des grilles du Forest Lawn. En voiture toujours, on zigzague d'allées en allées, entre les tombes magnifiquement disposées sur le gazon. Un cimetière américain est un véritable - et immense - lieu de quiétude, bien loin de la grisaille des cimetières européens.

On aime tout simplement si promener. On ne perd donc pas patience quand, 30 minutes plus tard, rien ne nous indique encore la tombe de Michael Jackson. Pas un signal, pas de fioritures. Le King of Pop a été enterré ici, dans l'intimité. Et il repose ici, presque dans l'anonymat. Personne ne souhaite trop le déranger. R.F.

Nos dernières videos