Que faire , si vous achetez un rosier ce week-end ?

Si vous achetez votre rosier en conteneur, en pot, vous pouvez le planter toute l'année. Pour les rosiers à racines nues, la saison de plantation s'étale de novembre à mars. Attention, mieux vaut ne pas installer votre nouveau rosier à l'endroit où se trouvait un ancien rosier... Mais si ce n'était pas possible, changez la terre sur 70 cm ou utilisez un produit (le rootgrow) qui redonnera des nutriments à la terre.

Creusez un trou de 70 cm, placez-y le pot. Le point de greffe doit se trouver 5 cm sous le niveau du sol. C'est bon ? Vous pouvez planter en prenant soin de ne pas casser la motte. Rebouchez avec de la terre mélangée avec de l'humus. Donnez à la plante 10 litres d'eau. Elle aura besoin de cette quantité d'eau une fois par semaine pendant tout l'été, pour un bon enracinement.

Quand l'automne arrive, évitez de tailler les branches : cela provoque une montée de sève. S'il ne gèle pas à moins de 10°, pas de problème, mais s'il fait plus froid, le bois aérien meurt.

Un jardin bio, c'est la préoccupation de beaucoup de jardiniers actuellement. Philippe conseille des fongicides naturels, le purin d'orties, de prèle, contre les champignons. Pour booster vos rosiers, choisissez un engrais organique spécial rosier (pas un engrais rose)... Si vous avez un feu de bois, étendez les cendres au pied du rosier : parfait, les rosiers ont besoin de peu d'azote, et beaucoup de potasse.

La durée de vie d'un rosier est d'une dizaine d'années minimum. La plante peut vivre 30 ans, voire plus, si le porte-greffe est bien enterré (à contrôler, car la terre se tasse). On reconnaît un rosier mort à son bois devenu noir... Mais ne le condamnez pas trop vite : s'il devient noir en été, il peut redémarrer quand on l'arrose à nouveau.

Les trois ennemis jurés du rosier sont les mulots et les rates : en deux à trois jours, la plante dépérit, parce que les racines sont rongées. Les écorces de pin, que l'on met pour faire joli, font mal à la plante : elles acidifient le terrain, et mettent du phénol dans le sol, qui tue le rosier. Le dernier, et non le moindre, est le pesticide : le fermier qui pulvérise son champ à côté, le round up que vous appliquez dans l'allée... Le rosier perd sa floraison, et parfois pire.

Nos dernières videos