MALTRAITANCE DES PERSONNES AGEES

Les femmes, principales victimes de la maltraitance

Les femmes, principales victimes de la maltraitance

Les maltraitances psycholigiques (29) et financières (25) sont les plus nombreuses chez les personnes âgées. Fotolia

En Région wallonne, la maltraitance des personnes âgées touche surtout les femmes. La plupart des victimes ont entre 70 et 90 ans.

La 5e journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées aura lieu ce mardi 15 juin. À cette occasion, l'agence wallonne Respect seniors se mobilise en mettant en place des ciné-débats et des expo-bus durant toute la semaine à Nivelles, Charleroi, Soignies, Dinant et Chimay ainsi qu'une campagne d'affichage dans les 280 bus TEC du Brabant wallon.

Sur les 729 types de violences dénoncées sur la ligne téléphonique gratuite de l'agence en 2009, les maltraitances psychologiques (29 %) et financières (25 %) sont les plus fréquentes.

Suivent ensuite les abus de droit civiques, les négligences passives et actives, les violences physiques, du voisinage, médicamenteuses ou conjugales.

La plupart des victimes ont entre 70 et 90 ans (70 %) et la majorité sont des femmes (70 %).

« Dans 60 % des cas, l'auteur est membre de la famille », note Dominique Langhendries, directeur de l'agence. Et dans plus de 4 dossiers sur 10, l'enfant de la victime est cité comme auteur de la maltraitance.

Plus de 75 % des violences se font à domicile contre 25 % en institution. « Cela ne veut pas dire qu'il s'agit de violences de la part du personnel institutionnel. La famille peut agir autant au domicile qu'ailleurs », précise Dominique Langhendries.

Les abus regroupent « les actes commis ou omis, souvent par une personne en relation de confiance, ayant pour conséquence une blessure ou un tort pour la personne âgée », selon le site de Respect seniors.

Les personnes âgées peuvent appeler gratuitement le 0800/30.330 pour parler de cette maltraitance.

Nos dernières videos