Les soldes d'hiver ne connaissentpas la crise

(photo EdA - Philippe Berger)

Les soldes de l'hiver 2007 ont remporté un succès plus important que ceux de l'an précédent, indique le Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs (CRIOC). Le chiffre d'affaires talonne celui de juillet.  

"Les soldes d'hiver ont atteint en 2007 un taux de fréquentation similaire aux soldes d'été, généralement plus fréquentés les années précédentes", souligne le CRIOC dans un communiqué. Les soldes d'hiver attirent en moyenne 44% des consommateurs, mais surtout ceux âgés de 18 à 29 ans (63%), de 30 à 39 ans (54%), les ménages de cinq personnes (57%) et les habitants des petites localités flamandes (72%), ressort-il du sondage.

Les personnes de 65 ans et plus n'ont été que 24% à profiter de la période de soldes. Les soldes d'été, fréquentés par 40% des consommateurs en moyenne, remportent le plus de succès auprès des femmes âgées de moins de 50 ans (54%), des habitants de la région bruxelloise (57%), des ménages de trois (66%) et cinq personnes (61%)et des consommateurs appartenant aux groupes sociaux supérieurs (60%).

Par ailleurs, selon le CRIOC, on constate une augmentation des achats de vêtements, d'électroménagers et de meubles, et une diminution des achats de chaussures, surtout masculines. Des différences apparaissent aussi entre les achats réalisés durant les soldes d'hiver et d'été. Les vêtements -qui demeurent les articles les plus achetés durant l'année-, les chaussures pour homme et l'électroménager sont davantage achetés pendant les soldes d'hiver.

Toutefois, seul un consommateur sur cinq attend les soldes pour procéder à des achats, par souci d'économie. Deux personnes sur trois réduisent certaines dépenses pour compenser les achats effectués en solde, et un sur quatre met de l'argent de côté en prévision des soldes. Un sur dix a recours aux crédits à la consommation.

"Pour les secteurs de l'habillement et du textile, les mois de soldes -janvier et juillet- sont depuis des années systématiquement les mois où l'on enregistre les plus gros chiffres d'affaires", souligne le CRIOC. Le CRIOC a interrogé 573 personnes en janvier 2006 et 664 en janvier 2007.

Nos dernières videos