Dedecker: "la menace terroriste?
Un spectacle de Noël!"

Dedecker: "la menace terroriste?Un spectacle de Noël!"

(photo Belga)

Jean-Marie Dedecker (LDD) va demander une enquête au Comité R. Le sénateur met en cause la menace terroriste dont ont fait état les autorités vendredi dernier. "Grotesque!", répond le ministre Dewael.

+ Lizin: "La menace a été surévaluée"

Jean-Marie Dedecker considère cette "menace" comme faisant partie d'un "spectacle de Noël" du nouveau gouvernement intérimaire. Il dit avoir reçu des informations de la police fédérale indiquant que l'enquête policière avait été réduite à néant par la pression qui a été mise pour arrêter les suspects, alors que le dossier n'était pas suffisamment avancé.

"Je ne dis pas qu'il n'y avait pas des indices de terrorisme, mais ces 14 interpellations n'auraient pas dû avoir lieu. On a dû relâcher ces gens dès le lendemain par manque d'éléments à charge", a indiqué Jean-Marie Dedecker sur VTM. Il réclame une enquête du Comité R, l'organe de contrôle des services de renseignements, pour que celui-ci détermine s'il y a eu des pressions, politiques ou en provenance du parquet.

Dewael: "une offense"

Comme il l'avait fait lundi à l'adresse de la sénatrice Anne-Marie Lizin (PS), le ministre de l'Intérieur Patrick Dewael (Open Vld) a jugé "déplacée et grotesque" la demande du sénateur Jean-Marie Dedecker (LDD) de saisir le Comité R sur une éventuelle surévaluation de la menace terroriste.

"Grotesque, comme si le gouvernement avait manipulé les services, et offensante envers tous les services de sécurité qui ont travaillé si dur", a-t-on indiqué au cabinet Dewael.

Nos dernières videos