FOOTBALL Bilan promotion D

Ciney est devenu une équipe de pointe

Un vent d'ambitions souffle sur le Condroz . L'arrivée de renforts permet même au coach, Claudy Verlaine, de parler de montée.

En se sauvant de justesse la sai son passée, Ciney terminait quelque chose pour recommencer autre chose. À l'aube de cette campagne, avec des moyens revus à la hausse, et un budget à peine supérieur à celui de la saison précédente pourtant, le club phare du Condroz se retrouve à la seconde place du classement.

En quelques mois, la modeste équipe promotionnaire est devenue une formation de pointe. « Pour y parvenir, nous avons dû déployer des trésors d'énergie, admet Claudy Verlaine. Les quelques joueurs qui étaient venus nous renforcer au mercato passé ont adhéré à notre nouveau projet et ceux qui ont rejoint le club cette saison également. Tous ensemble, dirigeants, staff d'entraîneurs et joueurs ont compris qu'il fallait tirer l'équipe vers le haut et que nous devions chaque fois nous aligner, non pour ne pas perdre, mais pour gagner. Toute la différence est là. Le bilan est satisfaisant même si je regrette quelques points inutilement perdus ».

La satisfaction du président Dandoy est plus perceptible que celle de son entraîneur principal. « J'avais déclaré que figurer dans le ventre mou du classement serait une fameuse déception. Avec le noyau composé de joueurs d'expérience, je voulais jouer le tour final. Nous sommes bien partis pour réaliser cet objectif. J'ai d'autres satisfactions encore. Les feux sont au vert, autant sur le plan sportif que sur le plan financier. Contrairement à ce qui se dit ici et là, notre budget est tout à fait normal. Je le situe loin derrière plusieurs équipes de la série. Ma principale satisfaction, c'est d'avoir fait revenir du public au stade Lambert. Nous avions tablé sur une moyenne de 150 spectateurs par match et nous avons dépassé le double. Le football revit à Ciney et je ne rêve plus qu'à l'amélioration de nos infrastructures. Nous en discutons régulièrement avec les autorités communales et j'espère que les projets aboutiront ».

Prêts pour la D3

On a vu de belles rencontres à Ciney et cela est dû incontestablement à l'amélioration du niveau de la série. « Ce niveau m'a agréablement surpris, reconnaît Claudy Verlaine. Je pense même que 4 ou 5 formations de la série pourraient se maintenir en l'état dans la série supérieure. Je pense à l'Union du Centre, Bleid, Bertrix, Couvin-Mariembourg, Faymonville et nous bien sûr. Je suis certain que notre équipe aura plus de difficultés à s'imposer au second tour car il n'y aura plus d'effet de surprise et nous allons devenir l'équipe à battre.»

Se renforcer est dès lors devenu nécessaire. «Si nous voulons réaliser un bon second tour et accéder au tour final, l'arrivée de deux joueurs (l'attaquant de l'UR Namur Anthony Lorenzon et un autre) sera utile. Et si, par bonheur, la montée se réalisait, le club assumerait ». L'espoir fait vivre.

Nos dernières videos
-->