Il se hausse pratiquement à la première place des cadeaux offerts à Noël et nouvel an. Le chèque cadeau c'est la surprise sans les risques!

Terminé, c'est terminé! L'année dernière, vous avez bien vu que l'écharpe tricolore achetée chez Esprit, pour votre filleule, c'était pas ça. Et le bouquin offert au neveu, il l'avait déjà... Vous avez pu échanger mais il vous reste dans la bouche le goût amer du temps perdu à courir les magasins. Surtout que vous n'étiez pas la seule! Alors c'est décidé, comme une bonne partie des Belges depuis quelques années, vous passez au chèque cadeau.

Une enquête effectuée en ce mois de décembre par le CRIOC (Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs) le prouve. Pour Noël, les plus jeunes reçoivent des jouets tandis que les bons cadeaux, les DVD et les CD, se retrouvent au pied du sapin pour les enfants de plus de douze ans et les adultes.

Ce choix du chèque cadeau (qui remplace aussi la bonne vieille enveloppe de Bonne-maman) serait un phénomène particulièrement développé en Belgique. Reflet d'un certain réalisme ou d'un refus du risque?

Encore faut-il distinguer chèque cadeau et... chèque cadeau. Le plus «simple» est désormais proposé par la plupart des grandes enseignes. Elles vendent des chèques d'un montant «x» (5, 15, 25 € par exemple), elles vous les glissent dans une jolie enveloppe et il vous reste à l'offrir. L'avantage, qu'il s'agisse d'une librairie, d'un magasin de vêtements ou d'un grand magasin, c'est qu'il peut généralement être échangé dans toutes les succursales de l'enseigne.

Le chèque livre, le chèque CD-DVD de la Sabam ou encore le chèque culture sont plus universels. Ils s'achètent, entre autres, dans les bureaux de la Poste et sont échangeables chez de nombreux commerçants ou acteurs culturels pour autant qu'ils soient affiliés au réseau (géré par Sodexho).

La Vivabox, le dernier-né des chèques cadeaux est plus ciblé. Une boîte, un chèque cadeau (sans prix) échangeable contre un des articles proposés, souvent en échantillon, dans le colis. C'est finalement presqu'un «vrai» cadeau mais sans les risques. L'explication, sans doute de son prodigieux succès.

Nos dernières videos