La terre et les hommes en danger

(photo Belga)

Les désastres écologiques et leurs conséquences sur les hommes ont été au coeur du message de Benoît XVI et du chef de l'Église anglicane.

Le pape Benoît XVI a appelé mardi à la paix dans le monde et a dit son inquiétude devant la dégradation de l'environnement lors de sa bénédiction urbi et orbi pour Noël retransmise dans le monde entier.

De Bethléem à Rome, les célébrations ont été dominées par les appels à la paix, mais également par les préoccupations devant les conséquences de l'exploitation imprudente des ressources terrestres.

Benoît XVI, 80 ans, s'exprimait d'une voix rauque et semblait fatigué, les yeux cernés.

La veille, au cours de la messe de minuit, le pape avait exprimé sa préoccupation devant «les conditions dans lesquelles se trouve aujourd'hui la terre, en raison de l'utilisation abusive des ressources et de leur exploitation égoïste et sans aucune précaution».

Il a redit mardi cette inquiétude en déplorant que «dans le monde, le nombre des migrants, des réfugiés, des déplacés, va toujours croissant, à cause aussi des catastrophes naturelles, qui sont souvent la conséquence de préoccupants désastres écologiques».

Le chef de l'Église anglicane, l'archevêque de Canterbury Rowan Williams, a lui aussi prononcé mardi un plaidoyer écologique à l'occasion de Noël en prévenant ses fidèles que «l'avidité» humaine menaçait le fragile équilibre de la Terre.

Lundi soir, le Patriarche latin de Jérusalem, Michel Sabbah, a lancé lors de la messe de minuit un appel en faveur de la paix au Proche-Orient dans son sermon prononcé devant les fidèles à Bethléem.

Noël a aussi battu son plein chez le géant chinois où la célébration des offices religieux n'est autorisée que dans les églises officielles, même si l'on estime à plusieurs millions les chrétiens qui continuent de fréquenter des églises clandestines dépendant du Vatican, que Pékin ne reconnaît pas.

En Irak, dans la petite église de la Vierge Marie, en plein coeur de Bagdad, une poignée de fidèles a bravé la peur pour célébrer Noël. Même si cette fête a perdu de sa magie dans une ville dévastée par les violences.

Nos dernières videos
-->