L'avenir de l'UE dans les mains de 9 "sages"

Au lendemain de la signature du traité de Lisbonne, l'UE se prépare à une nouvelle étape importante. (photo Reuters)

Un groupe de sages va être mis en place pour réfléchir à l'avenir de l'Union européenne à l'horizon 2020-2030. Il sera composé de maximum neuf personnes. Son président devrait être désigné ce vendredi à l'occasion du sommet de Bruxelles.

13/12/2007 : l'UE signe le traité de Lisbonne

Les chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-sept désigneront le président de ce groupe, initialement voulu par le président français Nicolas Sarkozy pour réfléchir aux frontières de l'UE. L'ancien Premier ministre espagnol Felipe Gonzales et l'ancienne présidente lettone Vaira Vike-Freiberga sont les personnalités les plus citées pour ce postes.

Une fois désigné, le président devra soumettre une liste de personnes pressenties pour siéger dans le groupe. Les dirigeants prendront la décision finale sur sa composition au sommet de mars 2008. Le projet de conclusions du sommet européen de Bruxelles apprend qu'elles seront "sélectionnées sur base du mérite".

Le groupe de sages rendra ses conclusions en 2010. Il a été prévu qu'il n'aborderait pas les questions institutionnelles. Son mandat ne porte pas explicitement sur les frontières de l'UE, comme le voulait Sarkozy, mais plutôt sur les grands défis auxquels sera confrontée l'UE au cours des prochaines décennies.

Avec Belga

Nos dernières videos