Champion du monde en scolaires à Tokyo en 98 , le cavalier Sébastien Vigneron a touché le fond, avant de se reconstruire.

Une carrière sportive tient parfois à très peu de choses car au lendemain de la superbe victoire de Sebastien Vigneron, en finale du championnat du monde des scolaires à Tokyo, tous les spécialistes lui prédisaient une grande carrière. Las, un «clash» familial, la faillite du manège du papa, allait tout jeter par terre et après avoir galéré, sans argent et sans chevaux, le talentueux cavalier mit même un pied à terre durant près d'un an.

Il aurait toutefois été dommage de laisser pareil talent s'étioler et son entourage allait l'encourager, le remettre en selle en quelque sorte. Sa mère et son beau-père, particulièrement, qui allaient travailler sans cesse pour qu'il puisse participer de nouveau à des concours hippiques, lui achetant un camion, l'employant le matin au garage pour qu'il puisse entraîner ses chevaux l'après-midi, ou encore l'aidant financièrement plus souvent qu'à leur tour.

«Je ne peux, décemment, pas demander plus...»

«C'est fantastique ce qu'ils font pour moi, reconnaissait Sebastien, mais je suis conscient qu'il faut encore plus pour percer dans ce milieu, pour revenir à un niveau tel qu'on vous ouvre les portes. J'ai eu de la chance, à mes débuts, de voir mon oncle, Félicien Carlier, m'acheter deux chevaux de grande valeur et les résultats ont suivis, mais ici je ne peux décemment demander plus à mes parents, qui se saignent déjà pour que je puisse assouvir ma passion. J'ai la chance d'avoir 5 chevaux en prêt de Roberto Donabella, que je fais progresser, mais c'est normal on ne me donne pas le haut de gamme. Il y a du bon et du mauvais, mais en travaillant il y a moyen d'arriver à un bon résultat. Je rêve toutefois de dénicher des sponsors qui me permettront d'acheter un bon cheval ou un mécène disposé à mettre des chevaux haut de gamme à ma disposition. En fait ce ne serait pas du mécénat, mais un très bon placement car lorsqu'on parvient à un bon niveau le cheval prend énormément de valeur...»

Nos dernières videos