Hip culture : panorama de la branchitude

Paris Hilton, une des références en terme de style et d'attitude. (photo Belga)

Soirée contre-culture sur Arte, avec une brève histoire de la branchitude suivi d'une analyse des rapports entre la «hip attitude» et le bizness qu'elle génère.

Une soirée Thema dédiée à Jean-François Bizot (lire encadré) et qui, en trois documentaires, vise à proposer un panorama de la «hip culture», la branchitude d'hier et la tendance d'aujourd'hui, compte tenu aussi de la récupération de ces attitudes par la société marchande.

22h15 : Une histoire de branchés

Y a-t-il un point commun entre Sid Vicious, membre décédé des Sex Pistols, et Paris Hilton? Oui, il paraît que tous deux sont des hipsters, c'est-à-dire des références en matière de style et d'attitude, au point d'avoir fait rêver des millions de gens. Cette hip culture a bien des facettes (même si aujourd'hui, elle n'exprime plus guère la contestation) et c'est ce que tentent d'expliquer Laurent Lunetta et Laurent Babin dans ce docu français de 52 minutes (207), qui utilise comme guide Greil Marcus, expert en cultures populaires.

23 h 10 : Tendance et Business

La branchitude n'a plus rien de romantique. Elle est généralement un modèle défini par quelques personnes et adopté ensuite par le plus grand nombre. La hip attitude (ou la hype culture), au-delà de l'expression sincère d'un créateur, c'est aussi du bizness et une poule aux oeufs d'or. Stéphane Werner et Laurent Babin nous l'expliquent en 52 minutes également.

0h20 : Black sun

Docu expérimental de Gary Tarn (2005, 1h05) consacré au peintre et réalisateur Hugues de Montalembert, qui fut agressé dans son appartement de New York et aveuglé par un jet de produit décapant. Il a pourtant continué à voyager et créer, s'ouvrant un nouveau monde de perception. X. D.

Arte, 22.15 Thema

Nos dernières videos