Tour de Wallonie

Autour d'une saison musclée...

Les organisations du TRW ont été présentées hier à Mouscron. Avec un Tour de Wallonie musclé et une « reprise » du GP Cerami.

On est toujours en 2007, logique, quelque part. Mais le TRW Organisation, lui, est déjà en 2008. Logique aussi. L'organisation chère à Yves Vanassche a déjà peaufiné sa saison 2008, au niveau de ses organisations.

Elles sont multiples.

Le Tour de Wallonie, chasse gardée par la force des choses, s'enorgueillit désormais du Grand Prix Cerami. Tout cela aux côtés du Grand Prix de Wallonie et du cyclo-cross de Dottignies. Fort bien ? Certes. D'autant qu'en Wallonie, les organisateurs de courses pour professionnels ne sont pas légion. Pour Yves Vanassche, on parle désormais de « grande saison du TRW Organisation ».

Avec un Tour de Wallonie qu'on annonce musclé, en regard des tracés proposés.

« Neuf villes sur dix de l'année de la saison écoulée sont nouvelles, annonce Yves Vanassche. Sauf Welkenraedt, qui est cette fois ville départ, alors qu'elle était ville d'arrivée en 2007. Mais c'est une exception, puisque toutes les autres étapes proposent des parcours dans toute la Wallonie. Et, cerise sur le gâteau, ces municipalités ne doivent rien débourser, grâce à l'intervention financière du ministre Courard. »

Ainsi, le Tour de Wallonie prendra ses quartiers de Tubize, pour se rendre à Soignies, une première étape de 156 kms, espèce de hors-d'oeuvre du samedi 26 juillet 2008. Les opérations de ce Grand Départ se dérouleront dans le cadre du centre national de la fédération de football, en voie d'achèvement. L'arrivée à Soignies, elle, sera jugée comme lors de l'édition 2005, sur le boulevard Roosevelt.

La deuxième étape propose un parcours de 187 kms entre Binche et Namur. Ici, on se retrouvera dans la finale du Grand Prix de Wallonie, avec les escalades des côtes d'Ermeton, de Tienne Hinraut et de la Citadelle de Namur, avec, contrairement au Grand Prix de Wallonie, une arrivée sur l'esplanade.

La troisième étape partira de Beauraing pour prendre la direction de Neufchâteau.

Avec, à la clé, quelques bosses pas piquées des vers : Daverdisse, Point de Vue, Mogimont, Saty, Vieille Route de France, Auby, les 4 arbres et le Terme. C'est une des étapes reine de ce Tour de Wallonie, cependant que le lendemain, les coureurs partiront de Gouvy pour descendre sur Seraing. sur une distance de 220 kms, la plus longue étape de l'épreuve.

Enfin, ce Tour de Wallonie se terminera par une boucle entre Wel kenraedt et Aubel.

L'étape est courte mais pas dénuée de difficultés pour celui qui sera leader du Tour à ce moment-là : Werbomont, Florzé, Hornay, Petit Rechain et Val Dieu.

Nos dernières videos