Services : ne pas confondre ruralité et Far West

Services : ne pas confondre ruralité et Far West

La raréfaction des services de base : une fatalité? Les députés wallons veulent passer à l'action. (photo EdA)

Des communes rurales sans bureau de poste, sans banque, sans services de base : c'est le Far West. Que peuvent faire les députés wallons ? Décryptage et forum.

C'est le dernier exemple marquant : à Vresse-sur-Semois, il va bientôt falloir faire des kilomètres pour avoir accès à son argent. Dexia ferme son agence ce mois-ci. Il n'y en a pas d'autre. La Poste poursuit son chapelet de fermetures de bureaux. Les gares, n'en parlons pas.

C'est ce qu'on appelle «la raréfaction des services de base». Il se fait que les communes rurales sont aux premières loges. Il se fait aussi que des députés wallons s'en inquiètent.

«Il y a un temps pour la résignation et un temps pour l'action», décide le député Robert Meureau (PS), président de la commission Environnement et Ruralité. Depuis que Marc Tarabella a été appelé à des fonctions ministérielles, Robert Meureau a pris sa place à la présidence de la Fondation rurale de Wallonie. Entre autres enjeux, comme la mobilité, l'intégration des «néoruraux», les services à domicile pour les personnes âgées et le maintien d'une activité économique traditionnelle dans les communes rurales, la Fondation se soucie aussi de l'accès à ces fameux services de base.

Robert Meureau signe donc, avec son chef de groupe Maurice Bayenet et trois autres députés wallons socialistes, une résolution qui sera prise en compte au Parlement wallon dans le courant de la semaine prochaine.

Le temps serait donc à l'action. «Nous demandons au gouvernement wallon de relayer nos revendications auprès du fédéral, du conseil d'administration de la Poste et du conseil d'administration de Dexia, qui est l'institution bancaire privilégiée des autorités locales», dit le député. Revendications? Maintenir au moins une agence bancaire par commune et le moyen pour les citoyens d'avoir accès à leur argent et aux timbres dans un bureau de poste par entité. Des services mobiles pourraient être envisagés aussi. Une autre manière d'éviter l'isolement : la résolution réclame aussi un plan de développement des nouvelles technologies (équipement ADSL, notamment) dans les zones rurales.

Avec quel impact? «C'est vrai qu'on peut se demander quel pouvoir des députés wallons à ce niveau. Mais je rappelle que, quand est sortie la proposition de décret menaçant de taxer les banques qui ne permettaient pas de retirer de l'argent, celles-ci ont rapidement mis en place le système de guichet interne accessible à tous, quelle que soit la banque dans laquelle on a un compte», souligne Robert Meureau.

 

+ Forum : Avez-vous le sentiment que les communes rurales sont de plus en plus laissées pour compte ? Avez-vous des exemples précis ?

Nos dernières videos