De Wever (N-VA) : "Nous étions d'accord, pas le cdH"

Comme le CD&V et l'Open VLD, la N-VA de Bart De Wever rejette la faute sur le cdH. (photo Belga)

Bart De Wever a refusé samedi soir de voir son parti endosser, seul, la responsabilité de l'échec des négociations entre les formations de l'orange bleue. Selon le président de la N-VA, son parti avait accepté la proposition finale d'Yves Leterme contrairement au cdH.

+ La Belgique n'a plus de formateur (forum)
+ Première réaction d'Yves Leterme démissionnaire
+ Le pays dans la crise jusqu'au cou
+ Le cdH refuse de porter le chapeau
+ Vandeurzen (CD&V) : "Leterme mérite une statue"
+ Ecolo prêt à prendre ses responsabilités mais pas avec la N-VA
+ Somers (Open VLD) : "Milquet porte une responsabilité écrasante dans l'échec"
+ Le PS déplore "6 mois de gâchis" et appelle à une autre formule
+ Le cdH responsable de l'échec de Leterme, pour plusieurs CD&V

Sur les ondes de La Première, comme sur les plateaux des JT de la RTBF et de RTL-TVi, le président de la N-VA a rejeté la responsabilité de l'échec des négociations sur le cdH. "Tout le monde peut constater qu'il n'y avait qu'un seul parti qui ne souhaitait pas conclure un accord. Les trois autres partis avaient dit "oui" à la proposition finale du formateur. La situation est claire: seuls trois partis voulaient former un gouvernement", a-t-il notamment dit.

Bart De Wever a refusé aussi de voir la N-VA, son parti, endosser, seul, sa responsabilité de l'échec des négociations. "Je ne pense qu'il n'est pas correct de tout mettre sur notre dos", a-t-il ajouté. "Nous étions encore en train de négocier. Et dans ce contexte, il n'est pas anormal de mettre ses exigences sur la table. Les nôtres n'étaient pas excessives. Nous étions prêts à accepter l'accord final. Le cdH ne l'était pas".

Le président de la N-VA a rappelé que son parti refuserait d'entrer dans un gouvernement "qui n'organisera pas une réforme de l'état".

Belga

Nos dernières videos