Somers (Open VLD) : "Milquet porte une responsabilité écrasante dans l'échec"

Somers (Open VLD) : "Milquet porte une responsabilité écrasante dans l'échec"

Pour l'Open VLD de Bart Somers, pas de gouvernement sans grande réforme de l'Etat. (photo Reuters)

Les libéraux flamands estiment que la seule certitude qui prévaut dans la situation actuelle c'est qu'il faut une grande réforme de l'Etat. L'Open VLD rejette également la responsabilité de l'echec d'Yves Leterme au cdH, tout en s'attaquant à la N-VA et au CD&V.

+ La Belgique n'a plus de formateur (forum)
+ Première réaction d'Yves Leterme démissionnaire
+ Le pays dans la crise jusqu'au cou
+ Le cdH refuse de porter le chapeau
+ De Wever (N-VA) : "Nous étions d'accord, pas le cdH"
+ Vandeurzen (CD&V) : "Leterme mérite une statue"
+ Ecolo prêt à prendre ses responsabilités mais pas avec la N-VA
+ Le PS déplore "6 mois de gâchis" et appelle à une autre formule
+ Le cdH responsable de l'échec de Leterme, pour plusieurs CD&V

"Après ce qui s'est passé, l'Open Vld est convaincu qu'il sera impossible de constituer un gouvernement fédéral s'il n'y a pas de grande réforme de l'Etat", a dit samedi en fin d'après-midi le président des libéraux flamands Bart Somers.

Pour lui, le cdH est responsable de l'échec de l'orange bleue mais il a également pointé du doigt la N-VA ainsi que le CD&V. "La présidente du cdH Joëlle Milquet porte une responsabilité écrasante dans l'échec de l'orange bleue, mais son attitude a été facilitée par le fait que la N-VA s'est montrée ouvertement séparatiste", a souligné Somers. Il a ajouté que le CD&V avait par deux fois mis le formateur issu de ses rangs en porte à faux.

Bart Somers a encore regretté que 174 jours après les élections, la tentative de constituer une coalition orange bleue ait échouée. En conséquence, le pays se trouve dans une crise profonde, a-t-il souligné, se refusant à se prononcer sur la suite des événements. Il n'a exclu aucune formule, y compris une tripartite.

Avec Belga

Nos dernières videos